Étiquettes

, ,

Dans un village, un bûcheron, ayant coupé tout son bois, se retrouve alité avec un grave mal de dos. Le médecin vient, prescrit de l’onguent et lui demande une pièce d’or en échange de ses soins. Seulement le bûcheron ne l’a pas… Alors le médecin repassera la chercher et visiter le malade. Or le lendemain, c’est lui-même qui en a besoin pour payer la fermière… De soin en nourriture, de nourriture en tissu, de tissu en bois, chacun des personnages a besoin de l’aide d’un autre. Ainsi, c’est même sans le sous que l’affaire se réglera. En échange de connaissance, en partage de bien, Pour une pièce d’or aide à comprendre où est la valeur des choses : dans la solidarité et l’entraide, plutôt que dans la richesse.

C’est avec une langue simple mais riche que Roger Judenne livre aux plus jeunes lecteurs un récit à l’orée des contes pour apprendre et comprendre. Et remettre chaque chose à leur place, et l’argent à sa propre valeur. L’illustration qui l’accompagne, dynamique et colorée, relève du dessin animé drôle et tendre. Avec du bon sentiment, cette histoire allègera les âmes des lourdeurs économiques du quotidien. Ca fait du bien. Tout simplement.

Deux autres titres de l’auteur à remarquer : Ne vends pas ton âme Indio (Oskar Jeunesse) et Deux pirates pour un trésor (Rageot).

Pour une pièce d’or
Roger Judenne
Rageot, coll. Petit Roman, mai 2012, 5,7€

Roman première lecture. A partir de 7 ans

 Laura F.

Publicités