Mots-clefs

, , ,

En exergue de ce conte de sagesse, une belle parole de Confucius :
« Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever après chaque chute« .

Le pêcheur et le cormoran

Le pêcheur et le cormoran

L’histoire, simple et courte, s’inspire d’une technique ancestrale de pêche pratiquée en Asie.
Pour résumer : il était une fois un cormoran solitaire, malheureux d’être repoussé par les autres oiseaux. Un jour où il s’étouffait d’avoir avalé un trop gros poisson, un pêcheur le sauva. Le cormoran à son tour vint à son aide pour la pêche, et c’est ainsi que naquit une amitié durable.

Ce qui fait l’originalité de cet album, c’est l’illustration superbe en noir, bleu et sépia, composée de silhouettes évoquant les estampes. Le papier matifié par un imprimé fin, imitation textile, donne du relief au dessin. Les expressions des deux personnages se rapprochent également d’un dessin de BD, et donnent une touche d’humour.

Du même auteur, nous avions aussi beaucoup aimé les albums :
Qu’est-ce que tu vois ?
L’éphémère.

Le pêcheur et le cormoran
Stéphane Sénégas
Kaléidoscope, mars 2013, 14.50 €

 Aline G.

Publicités