Étiquettes

,

Elle est où la ligne ?

Elle est où la ligne ?

A 10 ans, Thomas voyage seul pour la première fois. Il part chez sa grand-mère, car ses parents sont en train de se séparer. Le trajet en train, et l’attente à la gare auprès d’un clochard, sont l’occasion de s’interroger sur la vie et les chemins qu’elle emprunte : comment sans s’en rendre compte on traverse parfois une ligne invisible, « cette ligne qui sépare par exemple l’amour qui continue et l’amour qui s’arrête« , ou la ligne qui sépare la vie normale de celle des « évaporés » comme dit Victor le sans-abri.
Et peut-on faire marche arrière ? Ou traverser ensuite une autre ligne pour arriver à autre chose de mieux ?

Ce court roman, abordable dès 9 ans, réussit à joindre des réflexions profondes à une histoire actuelle et simple. Les illustrations stylisées de Joëlle Jolivet, en ombres noires sur fond bleu et blanc, le rendent attrayant. On n’oublie pas ce livre après l’avoir refermé.

Bravo, une fois encore, à la collection Trimestre, chez Oskar, une collection « qui fait réfléchir ». Dans nos sélections de livres sont déjà apparus : Le bébé tombé du train ou quand l’amour d’une mère est plus fort que tout, de Jo Hoestlandt, et Lali l’orpheline, où l’on se demande si l’on peut faire du mal en croyant faire du bien, de Thierry Lenain.

Elle est où la ligne ?
Où notre héros comprend que dans la vie, on traverse parfois des lignes sans le savoir
Davide CALI, ill. Joëlle JOLIVET
Oskar (Trimestre n° 10), nov 2013, 14.95 €

Aline G.

Publicités