Mots-clefs

, ,

Lire les 2 premières pages. Parce que l’album commence très fort : par les magnifiques vers de la chanson de la vieille voisine du petit garçon qui nous raconte l’histoire de Richard. Richard est son grand ami, il porte le nom d’un musicien.

couverture_La Chanson de Richard Strauss

Quelques pages plus loin, la chanson se fait plus grave :

Comment faire ? Comment faire ?
On y croit, on espère.
Comme enfer, Comme enfer….

C’est comme prémonitoire. Dès la page suivante nous « les grands », nous comprenons à quelle époque est situé l’album mais le texte se contente de questionner : pourquoi, à la radio, est-il question de race, qu’est-ce que cela signifie ? La voix de la radio se fait peu à peu plus dure et les images évoquent la guerre en filigrane puis dans le décor, et enfin au fil des pages par l’assombrissement des couleurs. Richard ne sort plus de son appartement il reste cloîtré avec son chien noir et blanc. Et dans la rue certains passants portent une étoile jaune. Et un jour dans l’escalier… des bruits de bottes… A la porte du petit garçon le petit chien gratte, il est désormais tout seul. Tous les 2 n’oublieront pas Richard.

Quelle affaire, quelle affaire
Etrange et singulière,
Quelle mystère que l’amour sur la terre

C’est magnifique. C’est un grand coup de cœur pour moi.

Myriam C.

La Chanson de Richard Strauss
Marcus Malte
Sarbacanne

Publicités