Mots-clés

, ,

Mère méduse

Méduse, femme sauvage et renfermée sur elle-même, possède de très longs cheveux. Au début de l’histoire, elle met au monde une petite fille qu’elle prénomme Irisée. Tout de suite, Méduse surprotège son bébé, l’éloigne du monde. Irisée, elle, grandit et découvre la vie aux côtés de cette maman aux multiples talents. En effet, avec ses cheveux, Méduse confectionne un nid douillet pour sa petite fille , l’aide à manger, la soutient dans l’apprentissage de ses premiers pas, dessine des lettres pour lui apprendre à lire. Irisée peut même se déguiser en une effrayante méduse. Mais en grandissant, Irisée prend conscience que le monde va bien au-delà des grands cheveux de sa mère et veut aller à l’école. Méduse refuse d’abord, mais devant la tristesse de sa fille, cède. Pour son premier jour d’école, Irisée ne veut pas que sa mère l’accompagne : elle risque d’effrayer ses nouveaux camarades… Pourtant à la sortie de l’école, sa mère est là, avec une surprise : elle s’est coupée les cheveux !

On retrouve dans cet album la force et la poésie de l’illustration de Kitty Crowther, notamment dans la figure de Méduse, cette mère aimante mais rude et possessive.
L’auteur aborde avec douceur, tendresse et émotion les tourments intérieurs de certaines mamans et la nécessaire affirmation de soi des enfants.

Le sujet difficile est traité avec une grande sensibilité et beaucoup de poésie jusqu’à la toute dernière page où une note de l’auteur nous indique que les cheveux de Méduse, après avoir été coupés, « se sont transformés en adorables petits serpents de mer. Partis rejoindre le Gulf Stream. »

Mère méduse
Kitty Crowther
Ecole des Loisirs (Pastel), 2014, 12.50 €

Charline A.

Publicités