Étiquettes

, , ,

À l’orée des dix ans de Tobie Lolness, le titre phare du romancier Thimothée de Fombelle, voici venue LA BULLE, un « miracle » d’album, composé à quatre mains et issus de la rencontre avec l’illustratrice Éloïse Scherrer ! Voyez plutôt !

couverture_La bulleC’est l’histoire de Misha et de son « ballon » noir, perché au-dessus d’elle, et ce depuis toujours… Suivie par ce petit nuage sombre, même quand tout allait bien, « c’était là »… « Et personne ne s’en rendait compte. » Essayés l’indifférence, le silence et la colère ! Sans succès ! Et par une nuit, courage et déclic, venus par surprise, entraînent Misha munie de son sabre et de son ours, sur un sentier inconnu et mystérieux… Et puisque son chemin est juste et valeureux, la voilà parée telle une chevalière invincible, se frayant un passage entre son monde, son imaginaire et ses démons, grâce à ses seules ressources. Ici même, au bord du gouffre, lorsqu’elle ressent l’appel de l’abîme, qu’apparaît le redoutable ennemi de sa vie, cependant qu’il « faudrait trouver un autre mot que la peur ». Et l’on a beau voir Misha fuir devant elle à perdre haleine, ce n’est qu’une fois, la main sur la bête noire, le regard face aux yeux de l’ennemi, que le miracle s’accomplit, que le noir s’efface, que les choses s’apaisent… Misha est armée pour les autres batailles et surtout prête à accueillir la lumière !

20160506_15225320160506_15232620160506_152403

 

20160506_15241520160506_15243820160506_15245520160506_15251620160506_15253020160506_15254220160506_152558

 

 

 

 

 

 

 

« On ne saura jamais ce qui se passa enfin cette nuit-là.
Les grands moments de la vie viennent toujours par surprise.
 »

C’est une expérience forte et apaisante ! De la lecture de La Bulle l’on ressort envahi et propulsé vers la vie ! Oui les peurs existent, oui on peut les dépasser ! Le message « passe » et demeure en nous. La preuve que cela fonctionne ! Le binôme auteur/illustrateur est ici même à une apogée. Thimothée de Fombelle s’accomplit dans l’exercice de l’album au texte court, comme il a pu le faire avec brio dans le roman. Quant à l’illustratrice, signant son premier livre, a placé la barre haute et, haut combien, a réussi à envoyer son lecteur dans une aventure incroyable, de rebondissements de couleurs, de découpages haletants et de mises en perspectives inspirées ! Il y a quelque chose de Tolkien et d’Alice au pays des merveilles, peut-être, simplement ce quelque chose est renouvelé et, sans aucun doute, illuminé! Alors, pour poursuivre, on file vite s’inscrire à sa newsletter  😉 et découvrir toutes les merveilleuses illustrations d’Éloïse Scherrer.

Avec La bulle, les auteurs flirtent tous deux avec l’univers merveilleux des contes et le lecteur, sous le charme, en est tout simplement transformé ! Album bon pour l’affirmation de soi, il est à conseiller aux petits comme aux grands, dès 6 ans, et à mettre au plus vite entre toutes les mains !

La Bulle
Thimothée de Fombelle, Éloïse Scherrer
Gallimard jeunesse, novembre 2015, 14.50 euros

Laura F.

Publicités