Étiquettes

, , ,

Vous vous rappelez de Monsieur Django & Lady Swing ? Moi oui, et je ne peux pas l’oublier ! Ah ce big band ! The Amazing Keystone Big Band ! Grandiose ! Les voilà à nouveau à l’origine d’un conte musical lumineux et pétillant ! La voix d’Ella nous entraîne dans le destin extraordinaire de Bess à la rencontre de la chanteuse légendaire Ella Fitzgerald.

Louiseville, Alabama. 1953. Bess vit à l’orphelinat. Mrs Jones lui fait découvrir un jour la voix d’or de la grande Ella Fitzgerald. Bess est sous le charme et n’aura alors plus qu’un seul rêve… Chanter comme Ella. Seulement lorsqu’elle souhaite s’inscrire à l’école de chant, c’est la déception et la colère qui l’assaillent: « Interdit aux gens de couleurs »… C’est ainsi qu’elle fait le grand saut… le départ pour New-York ! À l’arrivée, ça tourbillonne ça clignote, ça klaxonne… Le vertige pour Bess ! En croisant Rose, elle découvre le meilleur club de jazz et se lance à un concours de chant … où elle rencontrera la grande Ella !

Voilà qui donne à rêver, chanter, danser, rire et pleurer… Un vrai petit monde ! Le JAZZ ! Et The Amazing Keystone Big Band sait faire des disques superbes, des spectacles doux dingues et des histoires incroyables !

Le conte est écrit par Philippe Lechermeier, auteur des célèbres Princesses oubliées ou inconnues et Graines de cabanes (parus chez Gautier-Languereau) notamment. Un texte fin et délicat, emprunt de poésie. Auquel se mêlent finement les illustrations au pinceau d’Amanda Minazio, dont c’est ici le premier ouvrage. De vrais tableaux !

Pour créer ce conte musical, The Amazing Keystone Big Band a arrangé pour grand orchestre de jazz les morceaux les plus emblématiques chantés par Ella Fitzgerald. À la tête de leur orchestre, les trompettiste, saxophoniste, tromboniste et le pianiste nous régalent les oreilles. C’est fou, joyeux, vibrant !

Quant à la chanteuse, Célia Kaméni, elle incarne avec talent le personnage de Bess. Et je dois dire que la tessiture et la clarté de sa voix donnent des frissons ! Pour la voix qui raconte l’histoire … cette voix dynamique et sympathique… ? C’est celle du comédien Vincent Dedienne qui semble s’être régalé à dire avec panache l’histoire de La voix d’Ella.

Le tout swingue, balance, enivre… C’est irrésistible ! Les titres de la grande dame sont repris pas Bess d’une si belle voix ! Moonlight in Vermont et How high the moon sont splendides ! Émouvants ! Hommage réussi à The Lady of Swing !

Vous l’aurez compris, La voix d’Ella est un véritable coup de cœur ! Et comme dirait Francis Marmande du Monde,  » L’Amazing Keystone Big Band, c’est la meilleure nouvelle du jazz depuis dix ans ! ». Merci du cadeau, longue vie à vous !

Laura F.

En livre-cd :

La voix d’Ella,
Philippe Lechermeier
et Amanda Minazio,
The Amazing Keystone Big Band et Vincent Dedienne
Gautier-Languereau, octobre 2018, 23€80

ou en CD :

La voix d’Ella,
Philippe Lechermeier
et Amanda Minazio,
The Amazing Keystone Big Band et Vincent Dedienne
Nome, octobre 2018, 16€

 

Publicités