Étiquettes

Cette année commence avec une BD qui m’a transportée… j’avais beaucoup aimé « Les enfants de la résistance » du même scénariste, mais dans ce premier volume « Les omniscients« , je découvre un monde contemporain, un monde qui nous parle avec toutes nos préoccupations sociétales … le savoir, la place des adultes, l’hyper-connection, les migrants

couverture_Les omniscientsCinq ados se retrouvent un matin avec des acouphènes horribles… et surtout détenteurs du savoir absolu. Les voilà devenus de véritables bibliothèques cérébrales, possédant à eux cinq le répertoire d’Internet.

Dans ce premier opus, on se concentre surtout sur leur réunion : en effet, Amber menace de sauter d’un édifice, manifestement peu heureuse de ce qui lui arrive. Mais l’arrivée de Diego et Albert la fera changer d’avis. James ne tardera pas à les rejoindre. On pourrait croire que leur nouvel état les entraîne à se trouver entre eux. Mais la cinquième, Jessica, en voyant toute l’attention médiatique autour des quatre autres « Omniscients”, refuse de se dévoiler, au grand damne de sa famille. Alors que les ados sont confinés dans une villa auprès d’un docteur sympathique, en parallèle, un groupuscule du FBI cherche à mettre la main sur un potentiel cinquième omniscient. Justement, Jessica, lasse d’être si peu considérée par sa famille, finit par vouloir retrouver les quatre ados, mais devient rapidement la cible de ce groupe mal intentionné.

Pour moi, cette bande-dessinée est une pépite… un scénario bien mené, l’action ne manque pas ! J’ai hâte de lire la suite et surtout savoir qui est ce graveur et qu’est ce que cet obélisque. Je ne vous dirai pas plus, lisez là !

Les Omniscients, tome 1: leur pouvoir, le savoir absolu
Vincent Dugomier et Renata Castellani
Le Lombard, avril 2020, 12€45

Élisabeth F.