Étiquettes

,

couverture_Akata Witch

Sunny Nwazue sort de l’ordinaire : albinos, née aux Etats-Unis, elle est revenue au Nigéria, pays d’origine de sa famille.

En classe, les filles populaires prennent plaisir à la harceler. Seul Orlu, un garçon à l’écart des groupes, la défend. Rapidement, elle se découvre des affinités avec lui, puis avec Chichi l’originale, avant d’être initiée à sa nature de « léopard » et d’entrer de plein pied dans le monde des sorciers avec ses dangers et ses combats. Les jeunes initiés devront brutalement apprendre à se battre pour défendre le monde.

Tout un univers de sorciers aux couleurs africaines, assez cruel, où les couteaux et le juju remplacent sorts et baguettes magiques. L’auteur développe un langage en signes, Nsibidi. 

Un début de série très réussi, à partir de 12 ans.

Akata Witch
Nnei Okorafor
Ecole des Loisirs (medium +), février 2020, 18€

Aline G.