Étiquettes

Parfois nos lectures nous déçoivent !

couverture_Othello le chien du 9 heures 28

Fab, un petit garçon rejoint Othello, un bouledogue, tous les samedis dans le train de 09h28. Othello n’est pas n’importe quel chien, il a un secret, il est télépathe. Ensemble, ils espionnent les pensées des gens qui prennent le train, les plus banales comme les plus insolites. Un jour, un homme décide d’éliminer sa collègue. Les deux enquêteurs vont alors tout faire pour éviter ce crime ! Ils vont suivre les deux collègues et s’interpose avant que le drame n’ait lieu . Or, un quiproquo sur les intentions du criminel brouille les pistes et révèle une chute plutôt prévisible : il ne voulait pas tuer sa collègue, mais lui déclarer sa flamme.

Un roman plutôt bien écrit mais relativement classique et sans surprise dans sa narration. L’idée du chien télépathe est bonne, mais il n’est pas sûr que le contenu des pensées des voyageurs intéressent réellement de jeunes lecteurs. Par ailleurs, le seul rebondissement de l’histoire est très prévisible. Une histoire sans grand intérêt.

Othello, Le chien du 9 heures 28,
Aurélie Magnin, Charlotte Meert
Edition Alice Primo, septembre 2021, 12

Emilie H.