Le meilleur du moment ! Rêver, imaginer, s’aventurer… sans limites !

Mots-clés

TROIS ALBUMS

Colette explore son nouveau quartier, racontant aux petits voisins que sa perruche s’est envolée. Cette invention fait boule de neige, et bientôt tous les enfants cherchent ensemble une  perruche de plus en plus fabuleuse… Dédié à « tous les enfants des villes qui illuminent les ruelles de leur imagination débordante », cet album à l’illustration délicate est une ode à l’enfance. Il sera suivi d’autres aventures.

L’oiseau de Colette
(La bande du Mile-End)
Isabelle ARSENAULT
La Pastèque, août 2017, 14 €

Aline G.

Il y a bien longtemps, un village isolé accueillait chaque année des travailleurs saisonniers, en été pour récolter les champs dorés de garance, et en hiver pour extraire la teinture rouge. C’est ainsi qu’Akupaï et sa caravane venue du nord tissèrent avec les villageois des liens d’amitié, entretenus par de menus cadeaux sculptés dans le bois, la pierre ou l’os, offerts aux enfants. Conte des origines du Père Noël, aux illustrations majestueuses.

Le manteau rouge
Philippe Lechermeier et Hervé Le Goff
Gautier-Languereau, novembre 2017, 14 €

Aline G.

Inspiré par les écrits de Saussure, naturaliste et géologue du 18e siècle, cet album au texte très succinct vaut surtout par ses grandes illustrations, qui mettent en scène avec humour la conquête du Mont Blanc. La colonne d’aventuriers, chargés de paquetages, d’échelles et de bâtons ferrés, avance, observe, cherche sa route dans des paysages de montagne immenses et tourmentés, le tout raconté par un grimpeur inattendu.

L’ascension de Saussure
Pierre Zenzius
Le Rouergue, septembre 2017, 16 €

Aline G.

 

Publicités

Le meilleur du moment ! Buenos Aires pour Antonella, le Portugal pour Félix et le ciel… pour tous !

Mots-clés

Un roman

Félix va au Portugal en vacances chez sa grand-mère. Dans ce petit village de pêcheur sans réseau et sans internet, il fera la rencontre d’une jeune fille plutôt originale qui a pour rêve de devenir pêcheuse de sardines. Humour, amitié, relation grand-parents/enfants, questions sur sa propre existence sur fond de petit village typique portugais au milieu des sardines (et des requins…) à savourer !

Moi et la fille qui pêchait des sardines
Eva Kavian
Oskar édition, septembre 2017, 12€95

Céline A.

Deux albums

Antonella vit à Buenos Aires. Elle habite une petite maison au sommet des arbres. Sa passion c’est le tango. Elle danse au son des oiseaux qui entourent son balcon. Elle descend tous les soirs en ville danser le tango avec, cachés dans son énorme chignon, ses amis les oiseaux. Un jour, Helmut, le pilote d’avion, atterrit en face du balcon d’Antonella. C’est immédiatement le grand amour entre eux ! Malheureusement, leurs deux passions n’ont pas l’air compatible… Jusqu’à ce qu’Helmut trouve une solution  à leurs difficultés… Une très belle histoire d’amour !!!

Le tango d’Antonella
Magali Le Huche
Sarbacane, août 2017, 15€50

Élisabeth F.

Un album tendre et poétique qui aborde l’égalité entre tous les êtres quel que soit le lieu où ils vivent !

Sous le même ciel
Britta Teckentrup
Hatier, octobre 2017, 13€80

Dominique P.

Père Noël… Service après-vente…

Mots-clés

, ,

Élisabeth Brami a rédigé des lettres au Père Noël. Mais attention, pas n’importe quelles lettres! Des lettres de réclamation d’enfants mécontents, déçus des jouets qu’ils ont reçus.couverture_lettres_timbrées

Un nounours qui perd ses poils, un chien en peluche à la place d’un vrai animal, un puzzle de 20 pièces et non 1000, un baigneur blond au lieu d’une petite poupée noire, une mitraillette en plastique, un déguisement militaire pour Arthur qui ne rêve que de paix dans le monde, ou des cadeaux en double pour Camille, pour cause de parents séparés.

Chaque double-page propose une lettre accompagnée d’illustrations enfantines à la fois attachantes et drôles qui fourmillent de collages, gommettes, avec un type d’écriture différent à chaque fois. Cela donne un livre pimpant et drôle pour petits et grands, à contre-courant du monde féérique du « Petit papa Noël ».

livre_lettres-timbrees-musique

Les profils des enfants y sont très variés (enfants uniques, fratrie, parents divorcés, enfants malades…), tout comme les situations présentées et les cadeaux dont il est question ! De la lettre emplie de doutes sur l’existence du bon vieux Père Noël à celle qui aborde le deuil ou encore la naissance, en passant par la lettre reprochant un cadeau effrayant, un jouet qui s’effiloche, un jeu non désiré… La diversité est habilement exploitée.

Bien que joyeusement coloré, ce bel album porte les voix des enfants déçus, pour qui Noël n’a pas été synonyme de joie… Autant vous dire que le travail du Père Noël ne se termine pas le 26 décembre au p’tit matin. D’ailleurs Justine 9 ans, espère vivement que les secrétaires de monsieur Noël ne sont pas en vacances !

livre_lettres timbrées_4e_couv

Alors, le service après-vente ? Pour Noël ou pour toute l’année ?

Souhila E.A. & Aline G.

Lettres timbrées au Père Noël
Élisabeth BRAMI et Estelle BILLON-SPAGNOL
Éditions Talents Hauts, octobre 2017, 15 €

En vidéo, portrait de l’autrice-illustratice Estelle Billon-Spagnol, qui a également collaboré avec Elisabeth Brami pour La déclaration des droits des filles (des garçons, des mamans, et des papas)

 

Le meilleur du moment ! Conjuguer au passé, présent et futur…

Mots-clés

Un documentaire photos pour revivre l’Histoire

Photos ultra célèbres (Joséphine Baker, Alebert Einstein, Black Panthers …) remises dans leur contexte historique et sociologique. Déjà vu chez les adultes mais quel plaisir de replonger dans ces photos mis à portée des grands enfants. De plus, quelques lignes agrémentent le propos en expliquant la place de la photographie dans le monde de l’information et de la propagande.

Au bon moment, au bon endroit : cent ans de photos qui racontent le monde
Philippe Godard
Saltimbanque éditions, octobre 2017, 15€90

Céline A.

Deux albums pour partager le moment présent

Loin de l’imagier traditionnel, Élisa Géhin nous propose ici un pêle-mêle divers (animaux, objets du quotidien, légumes) et surtout très original (les choses sur lesquelles on s’assoit, la quincaillerie, les objets de celle qui a fait le livre, ce que personne n’a jamais vu jusqu’ici, ce qui ne s’achète pas …). Les images décalées, rangées de façon étrange font la force de cet imagier hors du commun. Attention couleurs vives!

Dans le détail
Élisa Géhin
Les fourmis rouges, novembre 2017, 16€50

Céline A.

 

Les animaux attendent avec impatience chaque semaine le moment où Mme ours arrive car elle propose une histoire adaptée à chacun. Beaucoup de douceur et une belle façon de promouvoir la lecture !

C’est l’histoire
Anne Crausaz
Edition Mémo, septembre 2017, 15€

Dominique P.

Un documentaire pour penser l’avenir

À travers les mots de Pierre Rabhi, ce livre fait réfléchir sur l’attitude de l’homme envers la nature et aide les enfants à comprendre la rudesse du monde moderne, tout en les encourageant à inventer l’avenir dont ils rêvent, en agissant. Un livre illustré par une trentaine d’illustrateurs de l’agence Costume 3 pièces. Un petit bijou, à ne pas rater !

Demain entre tes mains
Cyril Dion et Pierre Rabhi
Actes sud, octobre 2017, 16€90

Élisabeth F.

« Tu me racontes une histoire ? » … une histoire de loup ? Pas si sûr !

Mots-clés

,

Entrons plutôt dans la forêt, verte et profonde… pour une aventure imaginaire et rocambolesque… non loin de la réalité ! Quand Petit ours demande une histoire, Papa ours va avoir bien des difficultés à raconter… une aventure de loup, de chevalier, de lapin, d’oiseau, et de …..Qui n’a pas vécu cela ? En racontant une histoire, interrompue par les questions des petits, soudoyé pour des besoins impérieux de loup, de fée ou autre personnage fictif, le lecteur a bien du mal à suivre le fil…

C’est ce qui arrive lorsque Petit ours lui demande une histoire à Papa Ours… qui, bien obligé, invente au fur et à mesure une aventure dans la forêt… « Il y a longtemps, bien longtemps »… un chevalier courageux, beau… Petit ours ne se retient pas, il pose question sur question… et l’histoire n’avance pas. Papa ours reprend patiemment. « On recommence encore une fois… » C’est donc l’histoire d’un chevalier qui… rencontre un loup ! Quand, soudain, l’animal apparaît dans l’image… euh dans la forêt !… La suite ? Papa ours l’invente avec ce qui lui « tombe » sous la main! Mais chuuuuut… !!!  On en dit pas plus ! Il serait bien question d’une baguette magique … si, si ! Et le risque est évité !Elle est donc là, la force de cet album ! Mélanger à dessein l’illustration et le texte ! Les personnages inventés par le conteur entrent progressivement dans l’image. Le lecteur-conteur du texte n’est pas seul à raconter, les dessins parlent aussi. C’est ce rapport entre les deux qui font l’histoire ! La magie de cet album ! Un constant aller-retour entre fiction et réalité ! Une originalité réussie du début à la fin !

Force de péripéties et rebondissements dans l’histoire, appuyé par les mimiques des personnages, l’ouvrage est aussi singulier par la réalisation des images. Découvrez dans cette vidéo la manière dont Tullio Corda les a fabriquées. C’est étonnant ! Les découpages créent l’effet de surprise et le jeu d’apparition/disparition en est d’autant plus réussi !

Merci aux éditions Balivernes pour cette belle parution et à Tullio Corda pour sa magnifique créativité ! Suivez son blog !

Et surtout n’hésitez surtout pas à vous plonger dans ses autres histoires parmi lesquelles :

Une fourmi pas comme les autres (Minedition)
Je serai empereur ! (Lirabelle)
et aussi, (il mio favorito!) :
Non baciatemi… (sto bene cosi !)/Ne m’embrassez pas… (je suis très bien comme ça !) aux éditions Lirabelle

Laura F.

Le loup et le chevalier
Tullio Corda

Balivernes éditions, juin 2017, 13€

« Je prendrai soin de toi, plante… »

Mots-clés

,

MIR, un album extraordinaire,
un livre-ode à la Terre,
au beau milieu de l’Univers !

 « Je flotte, suspendu, dans la station spatiale, ici rien n’a de poids et rien n’a de racines. »

Un astronaute est envoyé en mission dans l’espace. De la station spatiale, où il effectue des recherches scientifiques, il contemple avec admiration, la planète bleue. Il ne sait pas qu’une petite graine est venue avec lui…

« Je prendrai soin de toi, plante. Tu ne peux pas pousser toute seule, sans terre, sans pluie, sans soleil. Tu resteras sous ma lampe, parce qu’il te faut de la lumière. On partagera l’eau et je protègerai tes racines. Maintenant, tu racontes le temps qui court. Chaque jour tes branches bourgeonne et de nouvelles feuilles apparaissent. »

C’est avec bienveillance que l’astronaute va prendre soin d’elle car elle symbolise toutes ses racines, son attachement et tout ce qui alimente la vie des hommes. Tel le rattachement à la Terre, le lien nourricier à la seule planète où l’humanité peut vivre. C’est une question de survie pour l’astronaute, de la même manière que l’homme doit prendre soin de la Terre pour exister. Ainsi donc, la plante relie l’astronaute en apesanteur à la planète, et le cordon ombilical de sa combinaison à la station MIR.

Comme le soulignent les éditions Notari, « ainsi la mission scientifique est-elle montrée dans ce livre sous l’angle d’une finalité essentielle exprimée par le titre »: Mir signifie, en russe, paix, univers, terre.

Beaucoup d’émotions se dégagent lors de la lecture de l’album, beaucoup d’intensité… Le dialogue entre illustration et texte s’installe dans la finesse et la délicatesse des mots et des traits mêlés à l’unisson. Laura Manaresi offre une poésie emplie d’humanité soulignée par l’aquarelle sensible de Giovanni Marra.

Un premier album à quatre mains très réussi, d’une grande richesse, à proposer à tous dès 5 ans. Je remercie ici les éditions Notari pour la publication de ce magnifique ouvrage en français.

Laura F.

MIR
Laura Manaresi et Giovanni Manna
Éditions Notari, janvier 2018, 18€

Le meilleur du moment !

Un roman

On retrouve avec bonheur Esther notre petite sorcière débrouillarde (et son adorable chat grognon Mandragore) qui, à coup de tisanes et de potions magiques, gardera le droit de rester encore un peu au pays des humains. Beaucoup d’humour et de vivacité!

Dès 8 ans.

Esther et Mandragore : Sortilèges et botanique
Sophie Dieuaide
Éditions Talents hauts, octobre 2017, 9€90

Élisabeth F.

 

Deux albums

couverture_Retrouve moiUn jeu de cache-cache entre un frère et une sœur… La forêt est sombre et les ombres effrayantes forment mille silhouettes qui affolent l’imagination des enfants. Une illustration foisonnante de détails où l’on retrouve les thèmes de la fratrie et de la peur, chers à Anthony Browne. Dès 6 ans.

Retrouve-moi !
Anthony Browne
Kaléïdoscope, octobre 2017, 14€

Charline A.

 

Mais qui fait tant de bruit au beau milieu de la nuit ? Claire et Louis ? A moins que ce ne soit Grangrogris, l’éléphant ou Minouchette le tigre ? Des illustrations qui subliment la nuit, un texte très poétique et une histoire absolument réjouissante à raconter tellement les situations décalées sont réussies. Dès 4 ans.

À pas de loup…
Christine Schneider, Hervé Pinel
Seuil Jeunesse, Septembre 2017, 13€50

Charline A.

Un documentaire

Faites place à des découvertes inattendues sur les métiers ! Le monde de l’artisanat s’ouvre à vous dans ce documentaire très complet, attrayant par le charme désuet des illustrations, drôle par ses anecdotes ! Un ouvrage passionnant ! Pour tous les âges.

Les métiers de l’artisanat en images
Mélanie Mettra et Mélie Lychee
Circonflexe (Aux couleurs du monde), août 2017, 14€

Laura F.

Une balançoire pour deux de Nanci Turner Steveson : un été pour la vie…

Mots-clés

C’est une belle surprise que ce roman de Nanci Turner Steveson, certes assez grave dans ses thématiques (il y est question en effet de lourds secrets de famille)… un roman, tout en délicatesse et en suspension, d’où l’image de la balançoire dans le titre qui suggère également l’idée de l’échappée et de l’envol.ouverture_Une balançoire pour deux

Ce texte est surtout et avant tout l’histoire touchante d’une amitié qui se tisse entre deux jeunes adolescentes au caractère sauvageon, que la vie n’a pas vraiment épargnées, au cours d’un été hors du temps et des contraintes quotidiennes.

C’est un récit qui sent la framboise et le maïs grillé, où l’on l’on part à la recherche de poneys pour tenter de faire revenir à la ferme familiale la mère absente de l’une et d’oublier celle de l’autre, trop envahissante, où l’on grimpe aux arbres et défie la nuit pour nourrir un chien blessé, où l’on court pieds nus et rit de bon cœur…

Un été empli d’aventures en apparence innocentes, pour se découvrir, grandir et poser temporairement un voile sur la terrible vérité qui viendra s’abattre sur les personnages et le lecteur au terme du roman.

C’est fort, très fort et d’une justesse bouleversante. Un grand, grand coup de cœur !

Karine C.

Une balançoire pour deux
Nanci Turner Steveson
Pocket Jeunesse, octobre 2017, 15€90
à partir de 12 ans

Une Mamie tricot en Russie pour un conte-randonnée réussi !

Mots-clés

,

La couverture donne déjà une idée du personnage : une vieille mamie acariâtre ? En tous cas pas souriante, un tantinet excédée. Une grand-mère russe qui tient à ses traditions : son fichu sur la tête, son châle sur ses épaules et son tablier noué autour de sa taille.

Ouvrons vite cet album pour faire sa connaissance et surtout savoir ce qui l’agace autant, et pourquoi crie t-elle : « Laissez-moi tranquille ! »Et bien ! En effet, elle est au bout du rouleau cette grand-mère, elle est entourée d’enfants bruyants et agités. Tout ce qu’elle veut c’est un endroit calme pour tricoter. Impossible, alors elle fuit. Suivez la dans sa quête et vous ferez de brèves mais de belles rencontres.

Le plus réussi dans cet album, n’est pas l’histoire en tant que telle mais, les illustrations qui donnent le ton comique des situations (grâce aux couleurs employées) et une réelle sympathie au personnage loufoque de la grand-mère.
Chers parents, vous vous retrouverez sûrement un peu dans cette histoire.
Et surtout, n’hésitez pas à la raconter haut et fort !

L’autrice/illustratrice signe ici son premier album jeunesse. Laissez-moi tranquille !  a été distingué par la prestigieuse Médaille Caldecott en janvier 2017.

PS : Vera Brosgol est née en Russie et est fan de tricot. Il paraît qu’elle aurait tricoté près de vingt-deux pulls.

Laissez-moi tranquille !
Vera Brosgol
Bayard, octobre 2017, 12€90

Corinne C.

Le meilleur du moment ! Joies et peines des plus petits

Mots-clés

Cinq albums

couverture_Mes petites rouesUn petit garçon se promène en vélo et rencontre une sorte de yéti. Par imitation, il enlève les petites roues de son vélo. Arrive la 1ère chute, le petit bobo, le câlin, on recommence et on grandit.

Cette petite ballade devient très vite une grande aventure !

Un album tout en douceur avec de très belles illustrations pastel rehaussées d’une pointe de rose fluo qui donne un côté pétillant.

Mes petites roues
Sébastien Pelon
Père Castor Flammarion, octobre 2017, 14€

Élodie M.

couverture_La montagne de livresUn petit garçon rêve de voler… grâce au cadeau que lui fait sa maman pour son anniversaire, il découvre que la lecture peut l’aider à réaliser son vœu… Une histoire tendre et amusante ! Dès 3-4 ans

La montagne de livres
Rocio Bonilla
Père Fouettard, octobre 2017, 13€

Élisabeth F.

couverture_Doux rêveurs*

Un gros coup de cœur pour cet album… des illustrations splendides. Tout commence par un paysage et va se succéder ensuite des portraits d’animaux avec un petit texte poétique. Une grande réussite ! Album dès 3/4 ans.

Doux rêveur
Isabelle Simler
Courte et longue, octobre 2017, 22€

Élisabeth F.

couverture_Un Noël pour le loupAprès « À la recherche du Père Noël » et « Les bonhommes de neige sont éternels », c’est encore un coup de cœur pour l’album de Noël de Thierry Dedieu. Ses grandes illustrations sépia et sa jolie langue du récit sont un concentré d’émotions. D’ailleurs, ce petit loup-là va vous mettre le cœur en quatre…

Un Noël pour le loup
Thierry Dedieu
Albin ichel Jeunesse, octobre 2017, 18€

Charline A.

couverture_Raoul, t'aurai pu prévenir avant de partir...

Raoul vient de perdre son Papipa. Ses parents sont bouleversés, et lui aussi est très triste, d’ailleurs il ne parvient pas à contenir ses larmes qui coulent toutes seules. Ce dernier opus est probablement le plus touchant de la série… tendre, délicat et spontané. Très chouette ! Dès 3-4 ans

Raoul. T’aurai pu prévenir avant de partir…
Michel Van Zeveren
École des loisirs, septembre 2017, 13€50

Nadine I.