Étiquettes

, , ,

J’aime cette période de l’année où toutes les activités recommencent, où l’on fait connaissance, où l’on fait bombance… de nouveaux livres et de belles histoires… Toujours apprécié, le « coucou-caché » est le préféré… de beaucoup ! Et je ne suis pas en reste quand il s’agit de jouer avec les « bébés-lecteurs »… Une grande surprise m’attendait ce jour-là avec l’album Bébé est bien caché !J’avais adoré Bébé va au marché*, son récit drôle et tendre, les images réalistes… Il m’a tout de suite donné envie de le raconter et ça, c’est important. Pour compter, chanter la ritournelle, et se régaler les yeux et le ventre… de magnifiques couleurs, fruits et légumes ! C’était déjà un grand coup de cœur… un tout grand bonheur ! Merci aux éditions des éléphants.

Et déjà, vous l’avez compris… le bébé d’Antinuke et d’Angela Brooksbank, les autrices, plus le jeu favori du coucou-caché égale… Bébé est bien caché, mon album préféré de la rentrée !

livre_Bébé est bien cachéBébé se réveille. Dans les cheveux, des perles colorées. Oh ! Apparaît un panier… Un regard… et hop, Bébé se faufile, se cache dans les bananes du panier. Son grand frère ne se doute de rien, quand il emporte le lourd panier sur son vélo. En avant pour la promenade ! Passer devant le grand baobab, « Bébé est bouche bée ». Papillon coloré, babouin taquin, bus bondé, beau bougainvillier dans le jardin de pépé… on est arrivé. Quelle n’est pas la surprise de grand frère et de Baba ! Bébé était bien caché…livre_Bébé est bien cachéHistoire tout en rimes et en rythmes, le lecteur embarque avec Bébé pour une balade chaloupée à travers le paysage africain. Les grandes images colorées et joyeuses invitent déjà à sourire. Les pages s’animent progressivement de dessins jusqu’à les remplir totalement une fois les personnages arrivés dans le jardin de Baba.

Le livre est bien construit : chaque scène est présentée sur une double page offrant les dessins expressifs et de petites phrases rimées, qui s’enchaînent tel une randonnée. Le récit progresse avec la promenade et s’inverse à la fin, à la manière de La chasse à l’ours** : on remonte toutes les étapes pour leur dire au revoir jusqu’au câlin final. Les mots sonnent juste et s’offrent formidablement à la lecture à voix haute. Se dégage également du livre une bonne humeur naturelle et agréable, appuyée par la grande qualité de son édition.

Les autrices ont habité longtemps en Afrique de l’Ouest, elles partagent leurs vécus, leurs souvenirs, de façon magistrale. Atinuke est conteuse, elle use de mots justes et adaptés aux plus petits, tout en aiguisant la curiosité. Les illustrations d’Angela Brooksbank invitent les regards à s’attarder : tant de détails du quotidien, d’expressions vivantes, de couleurs et textures. Tant de belles choses, douces et simples qui nous donnent envie de relire, et relire l’album, enchanté à chaque fois du jeu de cache-cache renouvelé. À lire, à conseiller, à avoir !

Laura F.

* Bébé va au marché, présentation de l’éditeur :

Maman est au marché, Bébé dans son dos. Bébé, espiègle et charmeur, se fait offrir, à force de sourires et de malice, 6 bananes, 5 oranges, 4 biscuits, 3 épis de maïs, 2 morceaux de noix de coco… Il remplit peu à peu le panier de Maman, mais garde toujours un petit quelque chose pour lui. Maman, trop occupée à faire ses courses, ne remarque rien. Sur sa tête, le panier est de plus en plus lourd…

Conte de randonnée, livre à compter, voici un album charmant : la narration rythmée, l’illustration vivante et colorée, l’animation du marché ancré dans une Afrique urbaine et contemporaine, la relation mère-enfant dans laquelle beaucoup se reconnaîtront feront de cet album un incontournable des tout-petits.

Bébé est bien caché
Atinuke et Angela Brooksbank
traduit de l’anglais par Ilona Meyer
Éditions des Éléphants, août 2018, 14€

Bébé va au marché
Atinuke et Angela Brooksbank
traduit de l’anglais par Ilona Meyer
Éditions des Éléphants, juin 2017, 14€

** La Chasse à l’ours,
de Michael Rosen et Helen Oxenbury,
édition Kaléidoscope, 1985