Mots-clefs

, , ,

Quand il est urgent de ralentir! Quand il faut revenir aux sensations vraies ! Quand il est nécessaire de se poser les bonnes questions… Et vous, où en êtes-vous ?

couverture_Quand les groseilles seront mûresÇa sent bon, ça sent le temps suspendu… une odeur d’ancien et de connu…

On entre dans ce livre comme on entre chez une personne âgée, lente et calme. Ce vieil homme, on le connaît, on l’a tous déjà rencontré. Ce sont là son journal intime, son album photo et son herbier inventé où se mêlent les photographies d’un autre âge, les croquis griffonnés, les feuilles et fleurs récoltées… Dans des tons doux, mats, d’un autre âge… son univers… il nous l’offre tout entier, nous invitant à l’effeuiller lentement, à ralentir…

groseille4-e1430162323682

« Porter le regard sur les toutes petites choses, petites plantes (silence) »

Henri. Son nom. Sa tendresse. Sa poésie. Il nous saisit, nous apaise, nous bouscule, nous ralentit encore … On le suit dans son quotidien, on l’accompagne en promenade, on ressent avec lui la brume en chemin… Comment est-ce possible ? Une telle empathie entre Henri et nous, lecteurs! C’est fort, c’est émouvant, c’est beau, c’est vrai !

Quand les groseilles seront mûres

La poésie des textes et les douces illustrations de Joanna Concejo racontent les derniers instants d’un vieil homme, l’accompagnant dans sa vie passée, présente et vers un nouveau voyage. La délicatesse et la tendresse de ce carnet invitent le lecteur à prendre le contre-pied d’un monde où tout va trop vite…

Feuilletez doucement, tournez les pages…

Laura F.

Quand les groseilles seront mûres
Joanna Concejo
éditions L’atelier du poisson soluble, 2015, 20€

Publicités